MESDAMES, VOICI UN RÉGIME ALIMENTAIRE QUI VEUT DU BIEN À VOS OS.

Skip to main navigation Skip to content Skip to footer

MESDAMES, VOICI UN RÉGIME ALIMENTAIRE QUI VEUT DU BIEN À VOS OS.

Diet for your bones

Des chercheurs de l’Université d’État de l’Ohio ont récemment publié une étude dans le Journal of Bone and Mineral Density qui s’appuie sur des données factuelles pour défendre l’idée qu’un régime alimentaire anti-inflammatoire peut favoriser la santé des os chez les femmes à mesure qu’elles vieillissent, voire même réduire leur risque de fractures invalidantes.

Les régimes anti-inflammatoires, tel que le régime méditerranéen, mettent l’accent sur les gras sains, les légumes à feuilles vertes, les fruits pauvres en sucre, le poisson, les grains entiers et les noix. Les chercheurs de l’Université d’État de l’Ohio insistent sur l’importance d’une saine alimentation, car la perte de densité osseuse est fréquente chez les personnes âgées et celle-ci évolue souvent vers l’ostéoporose, une atteinte qui fragilise les os et fait courir un plus grand risque de fracture (le plus souvent au niveau de la hanche, du poignet et de la colonne vertébrale).

En se fondant sur des données tirées de l’étude Women’s Health Initiative (États-Unis), l’équipe de recherche a pu constater que les régimes alimentaires «pro-inflammatoires» étaient liés à un risque accru de fracture. Ce type de régime, tel que le régime américain standard, se compose principalement d’aliments lourdement transformés qui renferment de grandes quantités de gras malsains, de sucre et de sodium. En revanche, les femmes ayant suivi un régime à faible potentiel inflammatoire ont présenté une perte de densité osseuse moins importante.

«Ces résultats laissent entrevoir qu’un régime alimentaire sain influe sur la santé osseuse des femmes à mesure qu’elles vieillissent», résume l’auteure de l’étude, Tonya Orchard, dans un communiqué de presse universitaire. «Cela nous donne encore plus de bonnes raisons d’appuyer les recommandations en faveur d’un régime alimentaire sain dans le cadre du guide alimentaire américain (Dietary Guidelines for Americans).»

Sources:
https://news.osu.edu/news/2017/01/26/diet-and-bones/
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/jbmr.3070/abstract
https://lifesciencedaily.com/stories/20089-anti-inflammatory-diets-may-contribute-improved-bone-health/
https://www.nhlbi.nih.gov/whi/background.htm