LES BIENFAITS DES PROBIOTIQUES CHEZ LES FEMMES

Skip to main navigation Skip to content Skip to footer

LES BIENFAITS DES PROBIOTIQUES CHEZ LES FEMMES

The benefits of Probiotics for women

Nous savons qu’au moins 70 % de nos défenses immunitaires se trouvent dans nos intestins sous la forme de bactéries utiles appelées probiotiques, dont le rôle est de contribuer à l’équilibre du tractus digestif et de soutenir la santé immunitaire. Cette fonction est vitale à tous les âges et à toutes les étapes de la vie, aussi bien chez les hommes que les femmes. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que les femmes ont des besoins spécifiques à combler pour maintenir leur équilibre interne. L’organisme féminin et son microbiome, soit l’ensemble des micro-organismes qui s’activent dans le tractus digestif et ailleurs dans le corps pour favoriser la santé en général, est nettement différent de celui des hommes. Chez les femmes, bien comprendre cette différence est un atout essentiel pour maintenir l’équilibre de sa microflore intestinale et rester sur la voie du bien-être.

LES TROUBLES DIGESTIFS CHEZ LES FEMMES: UN SUJET DÉLICAT

Parce que les intestins constituent le fondement de notre système immunitaire, l’une des façons les plus importantes pour les femmes de se garder en bonne santé est de veiller à maintenir une fonction digestive optimale. Cependant, la santé digestive demeure un sujet de conversation délicat entre femmes, et nombreuses sont celles qui hésitent à parler de leurs problèmes digestifs même en présence de leurs amies proches.

Récemment, Renew Life® a mené un sondage auprès de femmes pour leur demander à quelle fréquence elles éprouvaient des troubles de santé digestive et à quel point elles étaient enclines à en parler ouvertement. Voici ce que nous avons constaté.

Malgré le fait qu’environ les trois quarts des répondantes ont affirmé avoir éprouvé des troubles digestifs occasionnels au cours de la dernière année, 64 pour cent d’entre elles ont aussi affirmé qu’elles préféraient éviter d’en discuter avec leurs amies. Pourquoi? Parce que beaucoup de femmes estiment encore qu’il s’agit là d’un sujet tabou et préfèrent de loin débattre des questions brûlantes de l’heure que de parler de ce genre de désagréments (49 pour cent vs 36 pour cent).

Chez Renew Life®, l’un de nos principaux objectifs consiste à aider les femmes à bien comprendre l’importance de leur santé digestive, y compris le lien qui existe entre leur écosystème intestinal et leur bien-être général. Nous offrons aux femmes des outils éducatifs qui les renseignent sur les bienfaits des suppléments de probiotiques à prise quotidienne et sur leur rôle dans le maintien de l’équilibre intestinal et du bien-être corporel.

L’apport de bactéries bénéfiques supplémentaires tout au long de notre vie peut soutenir la santé digestive et la fonction immunitaire, surtout parce que des facteurs externes, comme les stress du quotidien, le régime alimentaire et même le processus normal de vieillissement, peuvent perturber l’équilibre de notre microflore intestinale et se répercuter sur notre bien-être général. Et pas seulement au niveau des intestins! Les femmes doivent également se soucier de l’équilibre de leur microflore vaginale et urinaire, car un déséquilibre peut parfois contribuer à la prolifération des levures ou causer une infection des voies urinaires.

UN MOYEN NATUREL DE SOUTENIR L’ÉQUILIBRE DES LEVURES

Saviez-vous que 75 pour cent des femmes ont une vaginite tôt ou tard au cours de leur vie? La plupart du temps, la vaginite, ou candidose vaginale, est causée par une levure microscopique appelée Candida albicans.

Même s’il est présent à l’état naturel dans une muqueuse vaginale saine, ce micro-organisme peut devenir problématique lorsque des facteurs comme le stress, les changements au régime alimentaire, la maladie ou les fluctuations hormonales viennent perturber l’équilibre de la microflore vaginale et permettre aux levures opportunistes de se multiplier de manière exponentielle. Quand cela se produit, la femme peut éprouver des symptômes incommodants.

Étant donné que Candida albicans «carbure» aux aliments sucrés et transformés, l’une des premières choses que les femmes peuvent faire pour maintenir l’équilibre de leur microflore vaginale consiste à observer un régime alimentaire équilibré et pauvre en sucre. On leur recommande aussi d’augmenter leur consommation d’aliments riches en fibres et/ou de prendre un supplément de fibres naturelles, car les fibres aident à nourrir les bactéries probiotiques utiles dont l’«avantage numérique» aide à tenir les levures nuisibles en échec. Enfin, la prise quotidienne d’un supplément de probiotiques pour femmes, composé d’un nombre élevé de souches de lactobacilles, peut aider les femmes à maintenir l’équilibre de leur milieu interne, car les lactobacilles sont les bactéries utiles qui prédominent dans un vagin et des voies urinaires en bonne santé.

SAVIEZ-VOUS QUE LES PROBIOTIQUES SONT AUSSI BÉNÉFIQUES POUR LES FUTURES MAMANS?

Nous avons évoqué un peu plus tôt la notion de microbiome, soit l’ensemble des bactéries qui s’activent à l’intérieur comme à l’extérieur de notre organisme, principalement dans le tractus digestif (intestins). Différent d’une personne à l’autre, le microbiome peut être comparé aux empreintes digitales de chaque individu, et certains scientifiques croient qu’il commence à se former chez les bébés avant même leur naissance.

Le microbiome se compose d’une grande diversité de bactéries. Certaines bactéries sont utiles, d’autres sont nuisibles, et d’autres encore sont neutres. Nous devons, tout au long de notre vie, veiller à maintenir l’équilibre de notre microflore intestinale, c’est-à-dire maintenir une quantité de bonnes bactéries supérieure à celle des micro-organismes nuisibles ou neutres.

Chez les femmes enceintes, l’apport d’un supplément de ces bonnes bactéries en cours de grossesse peut conférer plusieurs avantages. Étant donné que les probiotiques favorisent une fonction digestive optimale, ils peuvent contribuer à une meilleure santé abdominale chez les futures mamans. Les probiotiques peuvent également contribuer au maintien de la santé immunitaire des mamans. N’oublions pas que les premières bonnes bactéries sont transmises à un enfant par sa mère, de la gestation dans l’utérus jusqu’au passage dans le canal utérin, et que c’est ainsi que le système immunitaire commence à se développer chez les bébés.

LES PROBIOTIQUES ET LA SANTÉ MENTALE CHEZ LES FEMMES

Nous savons à présent que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique dans le maintien de notre bien-être général, et cela est particulièrement vrai chez les femmes.

Selon des experts rattachés aux National Institutes of Health aux États-Unis, les femmes sont plus susceptibles que les hommes de montrer des signes de dépression et d’anxiété, et il existe même certains types de dépression exclusifs aux femmes. De plus, les symptômes liés aux troubles mentaux ont tendance à se manifester différemment chez les femmes, qui sont ainsi plus sujettes aux sautes d’humeur, aux baisses d’énergie, à l’isolement social, aux problèmes digestifs et à l’irritabilité.

Quand il s’agit de veiller à leur santé mentale, bien des femmes n’auraient pas idée de se questionner sur leurs intestins. Pourtant, des études récentes ont mis au jour le lien spécial qui existe entre l’activité du cerveau et le vaste nombre de micro-organismes qui résident dans le tractus digestif. Selon le Dr Emeran Mayer de l’Université de Californie, les bactéries de la microflore intestinale aideraient à façonner la structure cérébrale à mesure que nous vieillissons, et tout changement apporté à notre microbiome au fil du temps peut entraîner des modifications distinctives à la structure et au comportement du cerveau, ayant pour effet de modifier nos façons de penser, d’exprimer nos émotions et d’agir. Ce lien spécial entre le cerveau et les intestins met en jeu le nerf vague, soit un cordon nerveux qui s’étend du bulbe rachidien jusqu’à l’abdomen. Les scientifiques croient que ce nerf constitue le canal de communication qu’empruntent les microbes intestinaux pour «envoyer des messages» au cerveau, ce qui expliquerait pourquoi les troubles digestifs s’accompagnent souvent de sentiments d’anxiété et de stress. Ces experts qui étudient la relation entre le cerveau et les intestins se réjouissent à l’idée qu’un jour, nous serons peut-être en mesure de traiter efficacement les troubles de l’humeur et du comportement simplement en rajustant l’équilibre de la microflore bactérienne interne.

UN MOT SUR LES FEMMES ET LE STRESS

D’après les experts de la American Psychological Association (APA), le niveau de stress moyen chez les femmes est à la hausse, et non seulement les femmes sont-elles plus susceptibles que les hommes de déclarer des niveaux de stress élevés, mais des études menées par l’APA ont montré que les femmes sont également plus susceptibles que les hommes de présenter des symptômes physiques et émotionnels, tels que les maux de tête et les troubles digestifs.

Il n’est donc pas étonnant que des études laissent entendre que le stress puisse avoir un impact sur les bonnes bactéries et altérer ainsi le juste équilibre qui règne dans les intestins et qui soutient la santé digestive et immunitaire. Bien sûr, ce déséquilibre peut entraîner des changements au niveau de la santé physique, de l’humeur et du comportement. La bonne nouvelle dans tout cela? Les chercheurs qui s’intéressent aux probiotiques sont d’avis qu’un apport supplémentaire de ces bonnes bactéries peut aider l’organisme à mieux répondre aux stress du quotidien.

Dans l’une de ces études, les chercheurs ont découvert qu’une souche courante de bactéries utiles appelée Lactobacillus plantarum (souvent présente dans le yogourt et les suppléments de probiotiques) était liée à une réduction du niveau de stress, laissant entendre qu’un tractus digestif équilibré et en santé peut nous aider à mieux répondre à des situations de stress élevé. Une autre étude a montré que la prise d’un supplément de bifidobactéries aide à réduire les taux d’hormones associées au stress et à l’anxiété. Les prébiotiques peuvent eux aussi se montrer utiles pour aider les femmes à gérer leur stress au quotidien. Les fibres prébiotiques servent de nourriture aux bonnes bactéries qui vivent dans nos intestins, contribuant ainsi à accroître leurs numérations. Certaines études ont en effet démontré un lien entre un régime alimentaire riche en prébiotiques et une meilleure réponse au stress ainsi que de meilleures nuits de sommeil après une épreuve difficile.

LES BONNES BACTÉRIES PROCURENT DES BIENFAITS AUX FEMMES TOUT AU LONG DE LEUR VIE.

Il est important pour les femmes de se rappeler que jusqu’à 70 % de leurs défenses immunitaires se trouvent dans leurs intestins, ce qui signifie qu’un milieu intestinal sain et équilibré est essentiel à leur bien-être général. Et comme les bactéries probiotiques utiles jouent, entre autres, un rôle clé dans le maintien de la santé digestive, vaginale, mentale et immunitaire, la prise quotidienne d’un supplément de probiotiques peut aider les femmes à conserver leur équilibre interne tout au long de leur vie.

Sources:
https://www.cdc.gov/nchs/fastats/womens-health.htm
http://americanpregnancy.org/pregnancy-health/probiotics-during-pregnancy/
http://www.chicagoparent.com/community/healthy-jasmine/2014/probiotics
http://blog.journals.cambridge.org/2017/04/04/probiotics-may-reduce-risk-of-gestational-diabetes/
https://www.nimh.nih.gov/health/topics/women-and-mental-health/index.shtml
https://medlineplus.gov/womenshealth.html
http://www.apa.org/news/press/releases/stress/2010/gender-stress.aspx

iSondage réalisé en ligne aux États-Unis par Harris Poll pour le compte de Renew Life Probiotics du 9 au 11 novembre 2016 auprès de 1 127 répondantes américaines âgées de 18 ans ou plus.