Skip to main navigation Skip to content Skip to footer

6 faits étonnants sur la santé intestinale

Gut Facts

On entend souvent des gens dire qu’ils éprouvent un sentiment viscéral ‒ et ils n’ont sans doute pas tout à fait tort! En effet, de nouvelles études ont mis en évidence un rapport étonnant entre les microbes de la flore intestinale et l’état de santé général d’un individu. Voici quelques faits intéressants qui pourraient vous surprendre au sujet des intestins humains!

Ils vous permettent de pousser plus loin les limites de vos capacités. Des recherches ont montré qu’une souche abondante de bonnes bactéries intestinales appelées les lactobacilles aide l’organisme à mieux métaboliser son énergie et à gagner ainsi en endurance. En outre, ces lactobacilles aident à lutter contre la fatigue et peuvent même contribuer à accroître la masse musculaire. Une petite séance d’entraînement avec ça?

Ils peuvent vous aider pendant vos cycles menstruels. En prenant soin de vos intestins, vous contribuez à soulager les maux de ventre et les ballonnements occasionnels qui accompagnent vos règles. Comment donc? Un tractus intestinal sain produit des hormones et des neurotransmetteurs, y compris la sérotonine, qui aident à réduire les sautes d’humeur au minimum.

... mais ils peuvent aussi être à l’origine de ces fringales qui vous tenaillent. On dit parfois des intestins qu’ils constituent le «deuxième cerveau» du corps humain, dans ce sens qu’ils possèdent leur propre système nerveux, ce qui pourrait expliquer la raison pour laquelle vous avez envie d’un bon sac de croustilles ou de biscuits lorsque votre stress est à son comble.

Ils donnent tout son sens à la notion de «métabolisme sain». Il n’est jamais trop tôt ni trop tard pour cesser de jouer au yoyo avec son régime alimentaire et commencer à faire le plein de bonnes bactéries intestinales. De nouvelles études ont révélé que ces microbes jouent un rôle essentiel dans le stockage des graisses, le maintien d’une glycémie normale et la gestion d’un poids sain.

Tout comme vous, ils fonctionnent mieux après une bonne nuit de sommeil. Le manque de sommeil peut perturber les quelque 100 billions de bactéries qui vivent dans vos intestins, ce qui peut entraîner des changements métaboliques liés au diabète de type 2 ou à d’autres troubles de l’obésité.

Ils rétablissent l’équilibre après les petits excès. Quand on a pris quelques verres de trop, le foie produit une substance chimique appelée l’acétaldéhyde, généralement associée à la sensation de «lendemain de veille» qu’on éprouve le jour suivant. Les probiotiques, soit les bonnes bactéries qui vivent dans vos intestins, aident à combattre ces effets pour que vous puissiez vous sentir mieux.

Sources:
Nutrients. 2016 Apr; 8(4): 205. Published online 2016 Apr 7. doi:  10.3390/nu8040205. Lactobacillus plantarum TWK10 Supplementation Improves Exercise Performance and Increases Muscle Mass in Mice
Gend Med. 2009; 6(Suppl 2): 152–167. doi:  10.1016/j.genm.2009.03.004. Do Fluctuations in Ovarian Hormones Affect Gastrointestinal Symptoms in Women With Irritable Bowel Syndrome?
http://neurosciencestuff.tumblr.com/post/38271759345/gut-instincts-the-secrets-of-your-second-brain
http://www.health.com/health/article/0,,20859953,00.html
https://www.nytimes.com/2015/06/28/magazine/can-the-bacteria-in-your-gut-explain-your-mood.html?_r=0
Molecular Metabolism. Volume 5, Issue 12, December 2016, Pages 1175–1186. Gut microbiota and glucometabolic alterations in response to recurrent partial sleep deprivation in normal-weight young individuals.
http://www.brighteyecounselling.co.uk/alcohol-drugs/how-cure-hangover/